Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Carrot in Paris

Jean-Jacques Rousseau (n')est (pas) un con.

6 Avril 2010 , Rédigé par NnewïaM Publié dans #Ecrits

 

Écrire et partir d’une situation de départ forte symboliquement, d’une image-clé, ici, la peur des masques. Le masque est un visage qui efface le visage. Écrire pour éclairer ce problème, trouver une issue par le biais des personnages de ce conte.


Tous les enfants ont peur des masques. Je commence par montrer à Emile un masque d’une figure agréable ; ensuite quelqu’un s’applique devant lui ce masque sur le visage : je me mets à rire, tout le monde rit, et l’enfant rit comme les autres. Peu à peu je l’accoutume à des masques moins agréables, et enfin à des figures hideuses. Si j’ai bien ménagé ma gradation, loin de s’effrayer du dernier masque, il en rira comme du premier. Après cela je ne crains plus qu’on l’effraie avec des masques.


JEAN-JACQUES ROUSSEAU, De l’Education d’Emile

 

Jean-Jacques Rousseau est donc une personne comme vous et moi, à savoir quelqu'un qui aime bien faire des expériences avec des enfants.

 

Faire des expériences avec des masques, c'est tout de suite moins commun - et nettement moins marrant - mais c'est enrichissant.

J'avais une phobie des masques. Elle m'a duré quelques années, j'en ai eu honte, j'en ai eu peur, j'ai cru être légèrement timbrée avant de me rendre compte que pas mal de gens avaient, plus ou moins, cette même peur vis-à-vis de personnes qui se dissimulent, que ce soit derrière un masque, un maquillage de clown... Je n'ai pas partagé mon avis sur la question, je n'en avais aucun, j'avais peur. Aucune thérapie nécessaire, une phobie étant irrationnelle par définition, vouloir mettre des mots, des souvenirs pour la contenir me semblait étrange et malvenu.

Par contre je suis têtue. Quelque chose que je ne contrôle pas est quelque chose qui me gêne, je dois avoir une prise sur tout, c'est comme ça. Je déteste les ascenseurs et les escalators, ce n'est pas une phobie, ça s'appelle juste être chiante.

J'ai donc pris en main ce que j'appelle très pompeusement mon combat personnel. Voir des masques et pleurer dans un coin ? C'est gentillet, ça fait sourire les gens à côté mais, franchement, c'est ridicule. S'évanouir le jour où l'on a décidé d'en porter un et de se regarder dans le miroir en se disant "C'est moi, ça va aller", ça confine au dangereux.


"Qu'est-ce qui te fait le plus peur ?

- Les masques."

 

Thérapie de choc. Google Images, "masque" saisi, toutes les images de la première page visionnées la première journée. Une en fond d'écran. Pareil pour la deuxième journée. Je vous passe les détails de ma nervosité toute tremblante, ça n'est pas intéressant, ce qui l'est en revanche c'est de se dire qu'il est possible de passer outre. Lorsque je vois une personne, en chair et en os, porter un masque devant moi, je suis capable de me dire "Ce masque est beau.", ce qui était impensable avant. Avant, il était terrorisant, point. Je n'ai jamais réessayé d'en porter à mon tour, mais au moins un voyage à Venise pour admirer les décors peints des scuole est remis au goût du jour, et tant pis pour le prix du billet d'avion.

 

Na. Et pan dans ta gueule, souvenir d'enfance de mes deux.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Juliette 08/04/2010 16:50



Mais franchement, c'est comme les gens qui ont peur des clowns ou des poupées ... ça m'échappe ! :-p


N'empêche, c'est vrai qu'il y a des masques qui peuvent faire peur. La dernière fois que Matthieu est venu, on s'est amusés avec les masques dans sa chambre et il y en avait un qui avait 2
visages : tu le mets à l'endroit, il sourit, et si tu le mets dans l'autre sens, il a une tête désespérée. Et ça m'a quand même fait peur quand Matthieu l'a mit !  xD


Heureusement, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de masques en archéologie de la Gaule !


 



NnewïaM 08/04/2010 17:11



Non, effectivement, je suis tranquille de ce côté-là ^^ Mais comme écrit dans l'article, de toute façon, je suis définitivement guérie donc c'est kikoo :p