Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Carrot in Paris

Qu'apprend-on à Trinity College ?

9 Novembre 2012 , Rédigé par NnewïaM Publié dans #Irlande

Ca dépend des cours, patate. Dans mon cas, même si ça fait maintenant (un peu) plus de deux mois que je suis arrivée à Dublin, je n'ai pas encore évoqué le pourquoi de que je suis là : les cours

P1010094.JPG

A droite, the Arts Building, là où j'ai presque tous mes cours.

 

Oui parce que je parle de bouffe, de musées et de sorties, mais faut pas oublier qu'il y a un joli M2 à la clé et que tant qu'à faire, je vise les Honors, hein. J'assiste donc à tous mes cours, même les plus optionnels d'entre eux, sauf quand je suis malade à crever. Et encore, même là en général je ne les sèche pas tous, je préfère me traîner lamentablement sur deux kilomètres et disperser mes microbes sur mes camarades.

C'est plus rigolo.

index.jpg

King Offa directs the building of St. Albans Church, drawing by Matthew Paris (died 1259), TCD MS 177 fol 59v.


Je suis en M.Phil in Medieval Language, Literature and Culture. En gros, je suis en M2 en Medieval Studies. Cette année on est censés toucher à tout le Moyen-Âge, ou à peu près : pas vraiment d'archéologie, à mon grand dam, mais pour l'histoire, l'histoire de l'art, les langues, la musique, la philosophie et tout le reste, on est calés ! Mes heures de cours sont réparties de façon absolument merdique tout au long de la semaine, je commence à 9h et je termine à 20h en général... avec un trou de six heures au milieu. Au moins ça me fait marcher puisque je rentre chez moi le midi, histoire de manger autre chose qu'un sandwich !

 

Commençons par les langues, puisque c'est ce qui me prend le plus d'heures dans la semaine. De façon pas trop obligatoire mais c'est bien quand même de le prendre, on a le Latin grand débutant. Mention spéciale à celui qui s'est dit : "tiens, des étudiants médiévistes, les pauvres n'ont jamais fait de latin de leur vie, c'est sûr !", mec, t'es viré. Aucune possibilité de prendre un cours de Latin avancé... donc je me fais chier. Le gros bon point ? Je ne fais rien, j'ai tout bon à mes tests et j'apprends du vocabulaire en anglais.

On retrouve ensuite la "deuxième langue médiévale" (ouh que c'est moche). Mes quatre autres collègues ont toutes choisi le Middle English, qui n'est pas l'anglais de la Terre du Milieu mais celui qui se situe après Beowulf et avant Shakespeare. Boârf. Moi j'ai mieux, j'ai le vieux français. Pas celui du XVIIème où ça te fait marrer de voir des S un peu partout dans les mots, non, le bon vieil anglo-normand du XIème siècle où tu ne comprends rien. Ca ne ressemble pas au latin, ça ne ressemble pas à l'anglais... et j'ai beau dire à tout le monde : "ouais, c'est facile, quand t'as fait du français moderne" - EH BAH NON. Et encore, on n'étudie volontairement que les dialectes du nord de la France (mention spéciale au picard qui fait rien comme les autres), parce que si en plus il fallait décrypter l'occitan... Bref, c'est fendard, c'est deux heures par semaine et la prof est géniale. Ouf.

220px-Chanson_de_roland.png

Chanson de Roland, vers 1080/1100, vieil anglo-normand.

Troisième langue pas médiévale mais qu'il fallait que je continue : l'Italien. Commencée en seconde, je l'ai continuée en prépa puis à l'Ecole du Louvre... et je n'avais pas du tout envie de la laisser tomber, a fortiori parce que je parle anglais toute la journée : j'aurais eu tôt fait de perdre tout mon niveau dans la jolie langue de Dante. Je suis donc allée frapper à la porte du département d'Italien, et me voilà inscrite dans un cours de grammaire et un cours de conversation avec des L2 Italien qui ont tous un très bon niveau =) Je ne me sens pas perdue et ça fait du bien de parler une tierce langue, deux fois par semaine. L'avantage, c'est que même si on a plein d'exercices par semaine (que je me suis donc infligés volontairement), je ne passerai aucun examen, le repos total !

 

Ensuite, pour trois heures par semaine, nous avons la paléographie. Chaque personne à qui j'en ai parlé a eu la même réaction : "la quoi ?" La paléo (vieux) graphie (écriture). Ca ne vous aide pas ? Disons que tous les mardis matins, de 9h à 12h, on se penche sur des reproductions de vieux manuscrits et on les déchiffre péniblement transcrit. Les plus vieux remontent au IIIème siècle, là on en est rendu au proto-gothique en étant passé par la minuscule caroline, une merveille de ravissement quand on a saigné des yeux pleuré sur le script documentaire mérovingien. Et pourtant j'adore les Mérovingiens. La prof est la même que pour le Latin et sachez qu'on a droit, tous les lundi, mardi et jeudi matins, à du thé et des biscuits (jamais les mêmes !) =) De quoi se motiver pour aller en cours, et en plus c'est adorable.

ms570.jpg

Pleure, mon petit, pleure. Ou réjouis-toi de ne pas travailler là-dessus.

 

Le dernier gros cours que j'ai dans la semaine (et dont je parlerai, les autres étant plutôt des modules pour mieux écrire un mémoire ou publier un article), c'est celui du mercredi après-midi, sobrement intitulé Medieval Society and Culture. Il porte bien son nom, rien de trompeur là-dedans : chaque semaine se succèdent différents lecturers pour nous parler de sujets aussi variés que la langue italienne chez Dante dans son De vulgari eloquentia ou la tapisserie broderie de Bayeux. J'en oublie énormément, chacun devrait avoir un article à lui tellement c'est intéressant et différent des cours à la française... en effet, comme déjà dit, nous sommes cinq. Les cours ressemblent donc plus à un dialogue entre le prof et les élèves : on l'interrompt pour lui poser des questions, il/elle nous demande des précisions sur tel ou tel aspect... par exemple, Réiltin est estampillée Musique puisqu'elle sort d'une licence Musique, Joanne et Lisa sont catégorisées "Littérature en vieil anglais"... et moi en histoire de l'art. C'est chouette parce qu'il faut parfois s'attendre à ce que le prof pose une question dont il attend vraiment la réponse : on est considérées comme ayant des choses à dire, et ça fait plaisir ! Surtout quand on sort d'un amphi de 120 personnes et de cours où on nous prend un peu pour des idiots... mais ça c'est une autre histoire, peut-être pas finie mais très certainement mise entre parenthèses cette année =)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Silini Blossom 23/04/2013 16:02


Tes cours ont l'air passionnants! Je me demandais quel métier tu envisageais par rapport à ce cursus, j'ai la réponse :)

NnewïaM 23/04/2013 19:24



Oui je révèle TOUT sur ce blog haha :p Les cours sont passionnants, en effet, en ce moment je révise pour un examen qui arrive la semaine prochaine... mais je m'éclate ^^



Blandine 13/01/2013 22:10


Salutations ici ! J'ai atterri plus ou moins par hasard sur ton blog (magie d'internet), et en amoureuse invétérée de l'Irlande (et des mondes médiévaux), je ne pouvais QUE laisser un commentaire
! Pour dire quoi au juste... difficile, mis à part qu'il est troublant de lire tes aventures (j'ai failli partir à Dublin pour mes études d'histoire), et vachement chouette aussi ! 


Si jamais ça t'intéresse, y a pas mal de photos de mes voyages en Irlande sur mon blog :) ! 


Brefouille, bonne continuation, je reviendrai !

NnewïaM 27/03/2013 16:52



Oh merci pour ta visite, je viens juste de voir ton commentaires ! Bizarre, il n'apparaissait pas avant... je passerai faire un tour sur ton blog, certainement ! =D



Cora 08/01/2013 17:52


Waouh ! Alors j'y connais stictement rien mais ca a juste l'air troooooooooop intéressant *-*
Et ayant été à la fac; etre aussi peu en cours ca doit juste etre génial et bien changer !! *-* 

NnewïaM 08/01/2013 18:11



Pas tellement, un Master en France n'a pas beaucoup d'heures de cours non plus, quand j'y vois tous mes amis dans pas mal de matières différentes ;) En tout cas, oui, c'est super intéressant !!
:) Merci pour ta visite par ici ! :)



Pukali 27/12/2012 20:38


Et dire qu'on nous demande aussi de bosser l'ancien français au capes et à l'agreg de Lettres ...


Mais bon la Chanson de Roland n'est franchement pas d'un français compliqué, il y a bien pire ; euh par contre bonne chance pour la paléo (moi j'ai bien peiné :p alors avec les cours en anglais
de surcroît aïe aïe aïe !) 

NnewïaM 27/12/2012 21:22



C'est certain, bosser sur Bernard de Ventadour ça pique déjà plus les noeils... :p Par contre la paléo j'adore ça, si ce n'est qu'on travaille sur du Middle English ou du Vieil Irlandais... :/
Donc je lis les textes mais je ne comprends rien X)



The Heartsless Witch 23/12/2012 20:24


wow !


ça a l'air passionnant tout ça.. bon, pas tellement concret dans le monde que je pratique mais pfiou, moi qui ai toujours adoré les trucs illisibles et poussiéreux.. ça donne envie !


en tout cas, merci pour cette petite énumération de choses improbables qui s'apprennent encore de nos jours !

NnewïaM 24/12/2012 11:50



C'est marrant, dans mon "monde" ça n'est pas improbable ^^ Je me destine à la carrière de conservateur de musée, qui a à la fois un pied dans le monde de la recherche, de la politique et bien
évidemment de la diffusion au plus grand monde. Du coup ça me paraît très concret, de connaître un maximum d'informations sur les objets qu'on y trouve =) Ca serait con de se demander ce que
signifie ce manuscrit sur cette étagère, héhé ^^ C'est quoi, ta passion/filière ? =)



Juliette 19/11/2012 22:47


C'est marrant, ça fait comme pour moi à Bergen ! ^^ (pour les thésards majoritairement scientifiques ET pour le regroupement massif des étudiants étrangers ^^)

Juliette 18/11/2012 23:51


C'est plus "normal" de faire un PhD dans les pays anglo-saxons, et en Scandinavie aussi ... La durée est aussi plus courte (3 ans), vu qu'il y a des bourses et des contrats appropriés. A
l'université des îles Shetland, on m'avait clairement dit que je pouvais venir faire un PhD sans problème (ils reconnaissaient qu'on était bien formés en France, et en plus c'est une fac très
"jeune"), mais je ne remplissais pas du tout les conditions financières pour rassurer le gouvernement britannique ... (il faut avoir pas mal d'argent en réserve afin d'être sûr que tu ne
squatteras pas les aides publiques >

NnewïaM 18/11/2012 23:58



Au niveau des PhD en sciences humaines, je ne sais pas trop, je ne connais que des scientifiques qui font une thèse... il y en a en histoire et littérature, bien sûr, mais je ne leur parle pas X)
En tout cas, peut-être que Trinity est une exception, mais la communauté d'étudiants internationaux est assez impressionnante ! Je connais beaucoup moins d'Irlandais que de gens qui viennent d'un
peu partout ailleurs... c'est chouette =)



Juliette 16/11/2012 19:26


Bof t'en fais pas, moi non plus j'ai pas donné des masses de nouvelles ... Là ça va mieux, mais pendant 2 mois j'ai eu une mauvaise période. Enfin n'y pensons plus ! ^^

La thèse et la prépa, c'est pas la même chose ! xD
En tout cas, via l'association Hist'art créée par une amie de fac (et dont je suis secrétaire cette année), je côtoie pas mal de doctorants et je suis en mesure d'affirmer que ... non, pour moi
la thèse ce sera pas tout de suite. (En plus, une thèse en France sur un sujet similaire à celui de mon Master, ça ne vaut pas trop le coup !)
Je préfère vraiment le concours, je garde ma spécialisation en médiéval tout en bossant des cours généralistes, et il y a un côté assez professionnalisant qui évite que ce soit trop "scolaire".
Vraiment, la nouvelle direction assure, je trouve ! (et j'ajoute que les inscrits viennent d'endroits très variés, on n'a pas tous le même âge et ça permet des rencontres chouettes !) 
J'aurai ma première note mercredi prochain, je te dirai si ça me rend optimiste ou non ... XD


NnewïaM 16/11/2012 19:28



Oui, si je fais une thèse je la fais ici, ils adorent la recherche à Trinity College =) Genre t'es hyper bien vu quand tu fais un PhD, ce n'est pas comme ça que je vois les choses en France X)
Mais j'ai bien envie de revenir, le côté anti-féministe des mentalités ici m'effraie beaucoup... :/


J'ai rendu mon premier essai aujourd'hui, youpi !! ^^ Au moins ça c'est fait, même si j'ai l'impression que c'est nul :/ On verra bien les résultats...



Juliette 15/11/2012 23:19


Le niveau a l'air plus soutenu qu'en Norvège, parce que personnellement ... c'est ce qui m'avait un peu déçue dans mon Erasmus : très peu d'heures de cours et peu d'exigences, aussi ...
L'essentiel de mon boulot était le mémoire donc ce n'était pas si grave, mais ça manquait de stimulation. J'suis pas maso mais les cours un peu hardus comme la paléographie, je trouve ça bien
parce que ça donne du fil à retordre ^^ (un peu comme le commentaire d'oeuvres de la semaine dernière, enfin là j'ai quand même failli pleurer  XD)

NnewïaM 15/11/2012 23:30



Ah c'est sûr que je ne me plains pas, j'adore ça =D D'où les quelques cours totalement gratuits que j'ai pris en surplus, histoire de ^^ Je suis vraiment maso, j'adore travailler, m'arracher les
cheveux sur un script que je ne reconnais pas, retravailler une phrase complexe pendant deux jours et la changer le lendemain... tout ça m'amène de plus en plus vers une éventuelle thèse, je ne
sais pas quand mais j'y pense. C'est un peu flippant quand même oO


La prépa conservateur me semble être un bon truc aussi, là pour le coup tu... bosses, c'est le moins que l'on puisse dire X) Mais je m'adresse à une experte du sujet là :p En plus je suis sûre
que tu seras admissible, pour ne pas dire admise, dès ton premier essai =) Si, si, je suis SÛRE !! ^^


(Et rien à voir, mais il faut que je t'écrive un mail, je n'ai pas été une super amie ces derniers temps... :()