Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Carrot in Paris

Sombre.

10 Novembre 2012 , Rédigé par NnewïaM Publié dans #Ecrits

  Il est minuit et demi, je suis couchée depuis une demi-heure, mon imagination refuse de céder du terrain. J'écris.

 

Elle était assise sur un banc de marbre vert, non loin de l'autel principal. Froide et résolue, elle approcha la flamme près de son oeil gauche. Elle ne cilla pas lorsqu'il commença à fondre, lentement, puis à glisser le long de sa joue. Elle reposa la bougie près d'elle.

 

Elle repensa aux derniers mots des Gorgones, ces phrases dont elle peinait à comprendre le sens. Puis l'un des serpents l'avait mordue au poignet, et la douleur aiguë avait aussitôt fait place à une douce anesthésie. La plus vieille des soeurs lui avait alors tendu la chandelle.

 

Elle reprit la flamme. Le bougeoir était ancien, d'un bois patiné qui, curieusement, ne semblait pas craindre le feu qui sourdait en lui. Revenue près de son orbite désormais vide, la flamme ne fit pas que lécher ses sourcils, elles'engouffra dans son être, courut le long de ses nerfs. Elle sentit comme une décharge électrique se propager dans son corps, lui étreindre petit à petit le cerveau. Elle remercia le serpent.

 

La transformation s'opéra plus vite que prévu : ses cheveux blond terne se mirent à flamboyer jusque dans le creux de ses reins. Sa peau devint rousseâtre, d'une couleur indescriptible qui devait, plus tard, effrayer les rares enfants qu'elle croiserait encore. Son oeil gauche réapparut mais l'iris bleu ciel s'était changé, lui aussi, en un oeil rouge comme la braise. Pire encore, sa voix lui rappela le craquement des branches qui se tordent sous la morsure du feu. Tout était fini et elle reposa une dernière fois la bougie.

 

Elle repoussa les lourds battants de bronze. Elle qui avait été autrefois si fragile, si faible - c'était ce matin, il lui semblait une éternité. Elle ricana de ce rire si caractéristique et respira à pleins poumons l'odeur du braséro. Elle jeta un oeil alentour. Elle qui s'était appelée Pâle, allait pouvoir enfin gagner son nom. Sombre.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article