Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A Carrot in Paris

Versailles, le Japon et moi.

16 Octobre 2010 , Rédigé par NnewïaM Publié dans #Musées - muses et art

Cet article aurait aussi pu s'appeler "Les samedis à Versailles..." en référence (difficile, je l'avoue) à une autre chanson pourrie de Claude François. Toutefois, il n'aurait pas rendu compte de Takashi Murakami, et, il faut bien le dire, je trouve ça honteux. Comme quoi Claude François, c'est vraiment à chier.

 

Parlons peu, parlons bien. Il y a une chose parmi tant d'autres qui caractérise parfaitement bien l'Ecole du Louvre (communément appelée "maison"), ce sont les cours dans les musées, aussi appelés Travaux Dirigés devant les Oeuvres. Des TD, en gros, mais pas en amphi, pas face à un écran : devant une vraie marqueterie Boulle ou, pire, une horloge du XVIIIème siècle avec magot à la clé (HAHA).

Ces TDO font partie du tronc commun, ils ne sont pas facultatifs, et c'est cool. C'est vrai, voir un Caravage sur écran c'est déjà beau, mais l'avoir en face de soi et se dire que si on le touchait on serait immédiatement fusillé par l'ensemble des gardiens, c'est encore mieux ! Sauf peut-être à Versailles, et là j'en arrive enfin à l'objet de mon article.

http://www.libertasoccidentalis.net/libertasoccidentalis09/wp-content/uploads/2010/01/Chateau-Versailles-002.jpg

Cela faisait quatre ans que je rêvais d'y entrer, et ce matin lever 7h, TADAAA, ma fille, ça y est, tu pars pour Versailles. Malgré la grève. Bim, première difficulté. Qu'à cela ne tienne, un EdLien est très motivé et plein de ressources : je m'embarque donc pour une folle équipée à coups de métro (au fin fond de la ligne 9) et de bus de banlieue. Miracle, tout est à l'heure, et malgré un petit-déjeuner d'environ une heure, je suis vers 10h au lieu de rendez-vous.

Pour le matin, le chargé nous emmène visiter les jardins : nous sommes encore dans les Grandes Eaux Musicales, donc l'eau jaillit de partout (de préférence, certes, des bassins), et en musique siouplaît ! Cela donne d'ailleurs des situations cocasses : aucun visiteur, un petit groupe... mais un chargé qui hurle pour couvrir la voix de la soprano. Terrific.

Mais, ô ! Ciel ! Il faut prendre des notes ! Difficile quand on a des moignons tremblotants en guise de main, mais faisable. Lorsque midi arrive, mes cheveux forment une masse compacte et mes doigts sont bleus, mais c'était chouette.

 

D'autant plus que ça n'était rien, mais RIEN, comparé à... Versailles le samedi. Le château, je veux dire. L'intérieur, les pièces, les grands appartements, toussa. Très beau aussi. Très doré, très bondé, mais très beau. Le problème, finalement, ce sont les insultes et les coups.

Rétablissons un contexte favorable aux explications. Un TDO, c'est un cours ; un cours, on prend des notes ; prendre des notes à Versailles, c'est dur ; un samedi c'est Mission: Impossible et on s'appelle tous Tom Cruise sans la gamine et la secte. Un crayon se nomme là-bas "arme de destruction massive", et les petits vieux digèrent mal le fait qu'on s'instruise. L'Ecole du Louvre, c'est charmant, ça donne de la culture aux jeunes filles de bonne famille, mais pourquoi donc qu'ils viennent nous faire chier alors qu'on sort tout droit d'un magnifique bus sarthois ?! Et allons-y pour un magnifique concert de "connasses", "délinquants" et autres réjouissances. La palme revient à cet Asiatique nous rappelant assez sèchement que Versailles, "not for school, for tourism". On l'aura compris, Versailles c'est le Disneyland des riches, sans le SpaceMountain.

http://clpav.fr/marie-antoinette/chambre-de-la-reine.jpg

La chambre de la reine : on peut difficilement faire pire niveau rocaille français.

 

Reste tout de même des notes prises frénétiquement le dos contre une fenêtre, un chargé adorable, un grand jus de pomme, et le choc des cultures avec Takashi Murakami. Versailles, pardonnez-moi du peu, c'est surchargé. Niveau dorures c'est rutilant, voire clinquant, je m'excuse auprès des Grands Demeurés. Eh bien Murakami c'est PIRE ! Couleurs presque criardes, canette de Pepsi en diamant... enfin bref, ce fut fun ! En plus de nous faire rire grâce à ses oeuvres, ce plasticien aura réussi à indigner une mère de famille : "Mais qu'est-ce que ça ? C'est pas versaillais !". Non, effectivement madame, ça n'est pas versaillais. Mais au fait, qu'appelez-vous "versaillais" ? La colline ? Le pavillon de chasse de Louis XIII ? Les remaniements de Louis XIV ? Ou bien la chambre de la reine façon Marie-Antoinette ?

 

Sans doute un peu tout ça. Sauf les choses qui ne rentrent pas dans le moule.

 

http://www.inandout-blog.com/wp-content/uploads/2010/08/Takashi-Murakami-Versailles-4.jpg

Flower Matango, Takashi Murakami, Galerie des Glaces.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

amiga 27/10/2010 12:05



Un ovni dans un étalage de luxe, pampilles et fioritures !!! Pas beau !!



SuperCertes 20/10/2010 18:25



Ca m'embête un peu, parce que j'ai déjà eu des blogs avec des spams ... Mais effectivement, je croyais que c'était possible sans compte et en fait il en faut un (pas nécessairement Blogger, c'est
possible d'avoir un truc plus vaste, mais bref c'est le bordel). Du coup, j'ai liberalisé mon blog. On verra si c'est une bonne idée.


(Et si c'est une mauvaise, tant pis, je reverrouille... :) )



NnewïaM 20/10/2010 19:55



Tu pourras faire ton petit dictateur et censurer tout ce qui bouge, vois le bon côté des choses ! \o/


(Et merci, donc, parce que je vais pouvoir allégrement commenter tes brisgautinations...)



SuperCertes 19/10/2010 19:20



Sérieusement ? Faut que je règle ça, je vais regarder dans les paramètres. Qu'est-ce qui bloque ?



NnewïaM 20/10/2010 14:46



Je ne peux pas écrire de commentaire si je n'ai pas un compte Blogger, or je n'ai aucune envie d'en créer un ^^



SuperCertes 19/10/2010 18:58



Il est vrai que je réponds uniquement et simplement sur la base d'un a priori. Je n'ai jamais eu l'occasion de m'en rendre compte par moi-même. Et peut-être que mon jugement rejoindrai
soudainement celui que j'ai de Vienne... Mon jugement peut, et mon jugement peut ne pas. A voir. Pour quand je reviendrai.


(maintenant Over-blog me prévient de quand y'a une réponse... Su-per, ça sent le chat dissimulé.)



NnewïaM 19/10/2010 19:18



Over-blog c'est le Bien, alors même que ton blog refuse mes commentaires... je me roule par terre de désespoir.



SuperCertes 19/10/2010 18:51



D'ailleurs, je sous-entendais bien que je ne suis pas particulièrement fan de Versailles ... :)


(et peut-être moins encore de son extérieur et ses jardins trop "carrés"... Le château de Vienne, c'est encore plus kitsch que ça -d'extérieur-, mais le jardin est bien.)



NnewïaM 19/10/2010 18:54



Le château de Vienne est directement inspiré de celui de Versailles, by the way ^^ Mais je ne suis pas d'accord pour les jardins : les bosquets sont de véritables surprises parmi les allées
toutes géométriques ! Avec des cascades, des allées sinueuses bien à l'anglaise comme il faut, des essences d'arbre partout... :)


'Puis les fontaines sont suffisamment variées et chouettes pour ne pas s'ennuyer ! Celui de Lâton avec les paysans transformés en batraciens, c'est sympa ^^ Pareil pour celui du Géant enseveli
sous l'Etna ! C'est rare de voir une fontaine qui consiste en un amas de gros cailloux (en plomb doré, quand même, c'est Versailles) avec une tête de géant qui dépasse... ^^



SuperCertes 19/10/2010 16:43



Versaillais, c'est surchargé.


Murakami, c'est surchargé.


Murakami, c'est Versaillais.


Non ? J'ai compris cela, si j'ai bien suivi ton article. Qui était très plaisant. Et assez sobre. :)



NnewïaM 19/10/2010 18:46



C'est à peu près ça ! Les gens râlent parce que Murakami n'a soi-disant rien à faire à Versailles... mais bon, il vaudrait mieux râler parce que c'est encore plus kitsch que les grands décors et
les meubles